Un permis de travail pour les demandeurs d'asile

Seulement 3% des demandeurs d’asile en provenance des États-Unis ont reçu un permis de travail. Pourtant, le ministre de l’Immigration David Heurtel siège au comité fédéral-provincial sur cette question. Pourquoi empêcher des personnes qualifiées et compétentes de travailler pendant que leur dossier d’immigration est à l’étude ?

Donnez votre appui à Carole Poirier

Pierre Séguin, agent officiel.
Conditions d’utilisation et avis juridique
© 2018