20 Février 2017

Carole Poirier et Maka Kotto demandent au MTQ de revoir le tracé du prolongement de l'Avenue Souligny

Carole Poirier et  Maka Kotto, demandent au ministère des Transports de modifier le tracé du prolongement de l’avenue Souligny pour qu’il emprunte l’axe sud du nouveau boulevard de l’Assomption.

Le ministère des Transports (MTQ) prépare présentement un scénario de prolongement de l’avenue Souligny vers l’ouest, au-delà de sa limite actuelle, à la rue Dickson. Ce nouveau tronçon – qui traverserait la zone de la future Cité de la logistique, sur les terrains de l’ancienne Canadian Steel – croiserait sur son chemin le nouveau boulevard de l’Assomption Sud, pour ensuite effectuer un virage vers le sud, juste avant les voies ferrées du CN, pour rejoindre un nouvel accès au Port de Montréal, à la hauteur de la rue Notre-Dame.

Le problème avec ce tracé, c'est qu'il place Souligny beaucoup trop près des espaces habités de l'Est d'Hochelaga-Maisonenuve. 

Carole Poirier et Maka Kotto suggèrent que la nouvelle avenue Souligny emprunte le tracé sud du futur boulevard de l’Assomption, l'éloignant ainsi des zones résidentielles.   

« Dans Hochelaga-Maisonneuve, la Biscuiterie Viau, la coop d’habitation Petit train de Viauville, les rues Ontario, Vimont, La Fontaine, Adam, Sainte-Catherine ainsi que le Centre de soins prolongés Grace Dart risquent de se retrouver à un jet de pierres du prolongement de l’avenue Souligny, sur laquelle circulera une partie du trafic du Port de Montréal. Il est important pour la quiétude, la santé et la sécurité des résidents du secteur de parer aux effets de ce nouvel axe routier. Faire passer Souligny par de l’Assomption éviterait à des centaines de personnes d’avoir une autre route bruyante et fréquentée dans leur environnement immédiat », a déclaré Carole Poirier. 

« Nous croyons que le ministre des Transports comprendra la situation et l’importance de voir le futur tracé de l’avenue Souligny respecter la quiétude des gens d’Hochelaga?Maisonneuve et de Mercier. Il se tient beaucoup de discussions autour du futur pôle logistique en ce moment, et c’est tant mieux. Nous ajoutons aujourd’hui notre voix pour que l’aménagement routier dans un des derniers grands espaces vacants de nos circonscriptions soit optimal pour tout le monde », a pour sa part indiqué Maka Kotto.